• Édito
    Édito du 3 juillet 2021 Au cinéma en France la semaine dernière, avant la projection du film, au bas d'un écran publicitaire gouvernemental consacré aux ...
  • Édito du 1er juin 2021
    Pourrons-nous à nouveau conjuguer le verbe "sortir", tant s'amenuise la distinction entre dedans et dehors ? Aucun visage à saluer ni de sourire à ...
  • Publication aux Éditions Ovadia
    Prochainement : nouvelle rencontre avec l'auteur avec présentation de l'ouvrage et séance de dédicaces Cet essai dresse le portrait d’une ...

Édito 
Au cinéma, en France, avant la projection d'un film, s'affiche toujours un écran rempli d'utiles conseils pour tenter d'échapper au très fâcheux coronavirus. Mais on y retrouve aussi cette formule orwellienne  :
 
"On prend soin de vous"
 
La formule n'ajoute aucune information utile, mais les producteurs de l'écran jugent manifestement nécessaire de la répéter ad libitum, voire ad nauseam !. 

J'y vois un signe supplémentaire d'un grand mouvement d'infantilisation généralisée. Voyez, par exemple, comment dans les journaux, les mères sont désormais devenues des "mamans". L'État nous montre ici son désir d'être considéré  comme une "maman" qui prend soin de ses petits. Voilà franchi un degré de plus (vers le bas) dans l'extension du domaine du prétendu "État providence", qu'on désignerait plus justement par l'expression "Contribuable providence", ou "Cotisant providence", voire "Endettement providence"...  

Inquiétante et lugubre sollicitude... 
Jean-Marie Sonet   Tél. : 06 07 55 68 16   Courriel : jms@LesDocumentsDuSucces.com   Informations légales